Nous, formidables mères, avons une liste à rallonge de missions à accomplir dans une journée si bien que souvent, notre planète terre nous semble faire un tour sur elle-même en à peine quelques secondes ! Alors, lorsque nous devons faire face à des imprévus notamment concernant les enfants et leurs petits bobos, caser un rendez-vous chez le médecin, lorsque bien sûr nous parvenons à en obtenir un, relève de l’exploit !  Nous allons vous suggérer quelques remèdes, qui peuvent vous être bien utiles,  pour les cas qui ne relèvent pas de l’urgence !

Maman, j’ai mal à la gorge et j’ai mon nez qui coule !

Vous pouvez aider votre enfant à soulager ses symptômes et continuer à s’hydrater suffisamment, en lui proposant régulièrement au cours de la journée des tisanes à base de miel et de citron, ou encore de thym.

Vous pouvez en parallèle appliquer par voie cutanée la synergie d’huiles essentielles suivantes :

Pour les enfants à partir de 2 ans :1 goutte d’HE de ravintsara (si asthmatique remplacez par bois de rose ou hô) avec 1 goutte d’HE de lavande vraie diluées dans 98 gouttes d’huile végétale d’olive, nigelle ou millepertuis (si pas d’exposition au soleil ensuite pour cette dernière. A privilégier de ce fait pour l’application du soir). Appliquer 2 fois par jour sur le haut du dos, la poitrine, la face interne des poignets et le dessus des pieds pendant 2 jours.

Pour les enfants à partir de 3 ans, vous pouvez tout à fait utiliser la synergie décrite précédemment ou remplacer l’HE de ravintsara par de l’HE d’eucalyptus radié (hors asthmatiques) et diminuer la quantité d’huile végétale : la concentration d’huile essentielle peut être de 5 à 10% à cet âge. Donc 1 goutte de chaque HE avec une quarantaine de gouttes d’HV conviennent parfaitement. A appliquer pendant 2 jours 2 fois/jour.

Il ne faut pas hésiter en cas de doute, d’inquiétude ou d’aggravation des symptômes, vous devez consulter votre médecin.

Maman, j’ai mal à l’oreille !

Est-ce une otite ? Dans l’attente de faire examiner votre enfant par un professionnel de santé, vous pouvez appliquez de l’oignon tiédi (à la poêle quelques instants ou 20 secondes au micro-ondes), que vous aurez enveloppé dans un tissu fin, directement sur l’oreille pendant une vingtaine de minutes. A renouveler 2 ou 3 fois par jour.

Maman, j’ai mal au ventre !

De la même manière, en attendant de pouvoir faire ausculter votre progéniture, vous pouvez lui proposer des tisanes de thym ou de camomille. Cela aura pour effet de faciliter la digestion, diminuer les ballonnements et éventuels spasmes.  Vous pouvez également faire un massage avec de l’huile végétale de votre choix et 1 goutte d’huile essentielle de camomille noble sur le ventre de votre enfant en faisant des mouvements circulaires en partant du nombril et en agrandissant progressivement les cercles dans le sens des aiguilles d’une montre. En cas de début de gastro-entérite virale (diagnostiquée), vous pouvez ajouter 1 goutte de ravintsara lors du massage abdominal.

Dans le cas où il ne ferait aucun doute que ces douleurs résultent de contrariétés, vous pouvez mettre en diffusion de l’huile essentielles d’orange douce ou de lavande vraie dans sa chambre ou pièce de vie pendant 30 minutes (en dehors de la présence de l’enfant), ce qui aura pour effet de le détendre et de chasser son anxiété.

Maman, j’ai mal aux yeux, ça colle, ça gratte !

Dans ce cas, il s’agit peut-être d’une conjonctivite ! Pour soulager les yeux douloureux et purulents, et tenter d’enrayer la maladie, vous avez la possibilité d’essayer de traiter en nettoyant soigneusement les yeux de votre enfant à l’aide de compresses stériles imbibées de sérum physiologique, et d’appliquer ensuite, à nouveau avec des compresses, de l’hydrolat de camomille, ou du thé noir que vous aurez préalablement laissé infusé et refroidir. Répétez l’opération aussi souvent que nécessaire jusqu’à disparition des symptômes.

Maman, regarde j’ai un drôle de bouton !

Si vous observez une sorte d’excroissance de peau rugueuse, il s’agit peut-être d’une verrue. La verrue est causé par un virus, précisément le papillomavirus. Pour tenter d’exterminer ce coriace intrus, votre alliée est l’huile essentielle de ravintsara qui possède, parmi ses nombreuses propriétés, celle d’être un excellent anti-viral. Il vous suffit d’appliquer une goutte pure d’huile essentielle matin et soir jusqu’à ce que la verrue montre des signes de guérison.

Maman, ma tête me gratte !

Voilà notre cauchemar ! Les poux sont de retour ! Nous allons vous proposer une solution de traitement ainsi qu’une solution de prévention de manière à ne plus laisser l’occasion à ce charmant parasite de s’installer sur nos chères têtes blondes !

Traitement :

Le traitement curatif se déroule sur 3 jours. Cela est bien sûr un peu plus contraignant que les solutions expresses proposées en pharmacie mais bien plus respectueux de la santé de votre enfant, car totalement naturel. Vous pourrez donc mélanger 1 goutte d’huile essentielle de clou de girofle (ou de camomille noble si le cuir chevelu est très irrité), avec 1 goutte d’HE de romarin à cinéole et 1 goutte d’HE de lavande vraie dans 97 gouttes d’huile végétale de coco. L’idée est donc de mettre 1% de chaque huile essentielle dans la synergie. Il faut appliquer chaque soir sur le cuir chevelu ainsi que sur la chevelure entière et garder le mélange jusqu’au matin. L’utilisation du peigne anti-poux est recommandée car il permet d’une part de répartir la préparation uniformément mais aussi d’en retirer l’excédent. Vous pouvez shampouiner le matin avec votre shampooing habituel dans lequel vous aurez mis quelques gouttes de votre préparation.

Solution préventive :

Pour protéger votre enfant d’une éventuelle (ré)infestation, vous pouvez mélanger 5 gouttes d’HE de lavande vraie avec 1 goutte d’huile essentielle de camomille noble dans 95 gouttes d’huile végétale de macadamia, jojoba ou vanille dans un flacon pulvérisateur. Vous ajouterez ensuite de l’eau, 2/3 d’eau pour 1/3 d’huiles et vous secouerez énergiquement avant pulvérisation sur les cheveux de votre enfant le matin. Ce mélange fera double emploi : répulsif et démêlant !

Maman, j’ai mal aux pieds !

Vous pouvez masser les pieds de votre enfant avec de l’huile d’arnica et surtout lui proposer de se reposer pour essayer de le soulager. Les douleurs peuvent être liées à de la fatigue si, par exemple, votre enfant a beaucoup marché, mais il faut garder à l’esprit que ces maux peuvent avoir diverses origines, et qu’il est important de faire pratiquer un examen par votre médecin traitant, qui lui seul, pourra poser un diagnostic.

Maman, ma peau est toute sèche !

La peau peut parfois être agressée et présenter des sécheresses, notamment en hiver. N’hésitez pas à appliquer de l’huile végétale de coco sur les zones concernées le soir au coucher. L’huile de coco est très nourrissante et hydratante. Elle est assez grasse et est à pénétration lente, voilà pourquoi il est préférable de l’utiliser le soir. Vous pourrez alterner 1 jour sur 2 avec de l’huile végétale de jojoba, très neutre quant à elle, et qui est idéale pour rééquilibrer le Ph cutané et réguler la production de sébum.

Le partage est cool!
Catégories : ConseilsSoins

0 commentaire

Laisser un commentaire

Ne ratez plus aucun article !

inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos publications

Vous êtes bien inscrit à la newsletter

Il y a eu une erreur lors de l'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Consultations naturopathie en ligne utilisera les renseignements que vous fournissez dans ce formulaire pour communiquer avec vous et pour vous fournir des mises à jour et du marketing.